Le rôle de la technologie de traduction dans une communication réussie

Écrit par Kristina Bauer le 11/05/17

J'ai assisté à la conférence Together d'ELIA (European Language Industry Association - Association européenne de l'industrie langagière), l'événement annuel de l'association qui s'est tenu à Berlin les 23 et 24 février 2017, intitulé « Communiquer pour réussir ». Alors que ma collègue Anke s'est intéressée à l'aspect relationnel du programme, je me suis concentrée sur son aspect technologique en assistant aux conférences données par des personnes venant d'horizons divers, parmi lesquelles des universitaires, des travailleurs indépendants, des prestataires de services linguistiques et des fournisseurs de logiciels.

 

Le rôle de la technologie de traduction dans une communication réussie

Bien que tous ces intervenants aient abordé des aspects techniques de la traduction, ils ont adopté pour ce faire des points de vue très différents. J'ai ainsi appris beaucoup de choses sur les défis de l'assurance qualité, les dernières évolutions dans le domaine des outils de TAO et de la gestion des fichiers, l'augmentation constante des attentes et l'accélération démesurée du rythme de génération de contenu et de données.

 

Augmentation du contenu multilingue

« Tous les 2 jours, nous créons autant d'informations que nous en avons créées depuis l'aube de la civilisation jusqu'en 2003. C'est-à-dire 2,5 millions de téraoctets de données par jour ! »

Neil Ferguson, Product Marketing Manager chez SDL, a fait un exposé sur le thème « Prise de contrôle des machines - stratégies à sommes non nulles pour les traducteurs ».

 

Il a également cité des statistiques qui nous éclairent sur les raisons de ce niveau alarmant d'augmentation de contenu et, partant, de services et de technologies de traduction et de localisation au sein des entreprises d'envergure mondiale :

- 92 % de ces entreprises font face au casse-tête de la localisation,

- 70 % prennent en charge 5 langues ou plus,

- 36 % stockent du contenu dans plus de 10 référentiels,

- 71 % déclarent que leur système de gestion de contenu web n'est pas directement relié à leurs processus de localisation.

 

Rosie Robbins, traductrice indépendante, a fait un exposé très pertinent sur le marketing de contenu en citant plusieurs exemples pratiques de la façon d'appliquer cette philosophie du marketing aux professionnels indépendants.  Le sujet cadrait parfaitement avec l'exposé de Neil Ferguson, qui évoquait les raisons pour lesquelles des technologies telles que les connecteurs de traduction et les solutions de bout en bout pour la création, la structuration et la publication de contenus multilingues sont essentielles pour harmoniser la qualité des communications des entreprises et l'excellence de leurs produits. Dans le monde d'aujourd'hui, l'accélération de la création et de la réutilisation de l'information sur les produits doit garantir la précision et faciliter les processus de mise à jour pour tous les formats et toutes les langues.

 

L'avenir de la traduction automatique 

Ces exposés axés sur la technologie ont suscité une vive discussion sur la traduction automatique, un sujet qui, à la lumière des dernières évolutions dans le domaine de la traduction automatique neuronale, a suscité tout particulièrement mon intérêt. Ce sujet domine chaque discussion sur la technologie de traduction, en raison de l'augmentation des données volumineuses qui accélèrent et motivent son évolution vers une amélioration de la qualité et de la convivialité du contenu traduit.

Ana Guerberof, de l'Universitat Autònoma de Barcelone, a également soulevé des questions intéressantes concernant l'avenir de la traduction automatique :

  • La correction de traductions automatiques appartient-elle déjà au passé ?
  • L'automatisation complète est-elle plus que jamais une réalité imminente concernant certains types de textes ?
  • Comment collaborer efficacement sur le cloud ?
  • Qu'en est-il de la traduction automatique du discours ?
  • Comment les étudiants en traduction et en localisation devraient-ils être formés à la technologie de la traduction automatique ?

Technologie de traduction centrée sur l'homme 

Le rapport de Gartner sur les tendances émergentes de 2016 a été cité pour rassurer ceux qui paniquent devant le lancement de toutes ces nouvelles technologies : « La technologie sera de plus en plus centrée sur l'homme, au point d'instaurer une transparence entre les individus, les entreprises et les objets. Cette relation deviendra beaucoup plus étroite, car l'évolution de la technologie devient adaptative, contextuelle et fluide sur le lieu de travail, à la maison, et en interaction avec les entreprises et les autres parties prenantes. »

Je pense personnellement que le fait de participer à des conférences sectorielles telles que Together d'ELIA et de se tenir informé des dernières tendances dans ce domaine grâce aux blogs ou aux sites internet du secteur est particulièrement utile pour se préparer à l'avènement de nouvelles technologies. Après tout, celles-ci sont là pour nous permettre d'augmenter notre productivité et d'améliorer la qualité de notre travail.

  

La valeur des personnes

Outre les exposés particulièrement intéressants auxquels j'ai pu assister, les échanges les plus fructueux ont été pour moi ceux que j'ai pu avoir lors des pauses café avec les participants venus des différents pays, tels que les travailleurs indépendants, les collègues d'autres filiales à travers le monde, les partenaires et même les concurrents, que je ne connaissais jusqu'à présent que par des échanges virtuels. 

Apprendre à connaître les personnes avec lesquelles on travaille tous les jours et que l'on n'a jamais rencontrées en personne et discuter des joies et des défis que posent nos tâches respectives constitue une véritable valeur ajoutée dans notre travail, non seulement celui des indépendants et des prestataires de services linguistiques, mais aussi dans notre travail au sein de l'entreprise. C'est donc le principal enseignement que j'ai tiré de cette conférence et que je souhaite transmettre aux équipes d'AMPLEXOR qui, en 2017, sont plus présentes dans le monde que jamais.

 



Thèmes: Machine Translation, Multilingual Content, Translation Technology






Kristina Bauer

Écrit par Kristina Bauer

Kristina Bauer is the Delivery Unit Manager at AMPLEXOR International based in Berlin. Her main area of focus is managing of all delivery staff within the delivery unit and all related activities. She is in charge of monitoring the performance of the delivery unit with regard to defined quality standards and implementing adjustments and changes to production processes wherever necessary.

Commentaires