Les 10 langues les plus demandées dans le monde des affaires

Écrit par Inês Pimentel le 31/01/17

Il ne fait aucun doute que le monde est de plus en plus connecté et que le commerce, plus que jamais, est international. La plupart des entreprises mondiales ont tout au moins réfléchi aux nombreuses opportunités liées au simple fait de proposer leurs contenus dans différentes langues. En effet, toute entreprise qui souhaite vendre ses produits et services dans différents cadres culturels et linguistiques se doit de mettre la barre toujours plus haut en matière de multilinguisme.

LES 10 LANGUES LES PLUS DEMANDÉES DANS LE MONDE DES AFFAIRES

Pour toucher efficacement vos différents publics, vous devez vous adresser à eux dans leur langue de prédilection, qu'il s'agisse de localiser une formation en ligne pour améliorer la communication avec les employés, traduire des guides d'utilisation et autres notices d'aide pour les clients ou encore localiser votre site Internet pour attirer un plus grand nombre de visiteurs à travers le monde.

Il devient de plus en plus nécessaire de définir une stratégie de traduction et de localisation qui favorisera de telles interactions à l'échelle internationale. Parmi les 6909 langues vivantes connues, il n'est pourtant pas toujours facile de choisir celles qui constituent un bon investissement.

La première chose à faire consiste à évaluer vos objectifs macroéconomiques et vos principaux publics-cibles. Avant de plonger dans l'océan des langues, examinez celles utilisées par vos concurrents pour communiquer leurs contenus et demandez-vous s'il convient de les imiter ou de vous en démarquer. Une fois que vous aurez rassemblé suffisamment d'informations, prenez le temps de les interpréter.

Nous avons établi une liste des 10 langues essentielles qui méritent d'être prises en compte pour la traduction de vos contenus commerciaux et marketing si vous opérez à l'international. Cette liste présente également des faits et chiffres qui illustrent en quoi ces langues sont de bons choix.

1. Anglais

L'anglais est la lingua franca des affaires et du milieu universitaire. Parlée dans 94 pays par 339 millions de locuteurs natifs, c'est la langue officielle des 20 organisations internationales les plus importantes. Son utilisation est donc extrêmement répandue. Dans la plupart des pays, il s'agit également de la première langue étrangère enseignée dans les écoles. Elle est comprise par un tiers de la population mondiale.

La langue anglaise tient en outre la première place au sein des langues les plus utilisées par les internautes avec 949 millions d'utilisateurs et c'est la langue la plus utilisée sur les sites Internet multilingues, avec 52,3 % des sites.

L'anglais est donc incontournable pour toute entreprise qui souhaite prospérer sur la scène internationale.

2. Chinois

Le chinois est un ensemble de langues sino-tibétaines qui comptabilise au total plus de 955 millions de locuteurs natifs, soit 14,4 % de la population mondiale. C'est, de loin, la langue la plus parlée dans le monde, avec un nombre de locuteurs s'élevant à 1 milliard de personnes.

En outre, l'économie chinoise a connu une croissance stupéfiante au cours des dernières décennies. Alors que Bloomberg prévoit qu'elle dépassera les États-Unis pour devenir la plus grande puissance économique mondiale à partir de 2026, Forbes estime que cette évolution sera achevée dès 2018.

Sa position dominante dans l'économie mondiale en fait une source remarquable d'opportunités commerciales. À l'heure où les entreprises chinoises s'étendent à l'échelle internationale et alors que le pays présente des capacités croissantes de sous-traitance grâce à des coûts très bas et à une productivité élevée, cette langue ne peut être ignorée, d'autant moins que la pratique de l'anglais n'est pas très courante en Chine.

Le mandarin est également la deuxième langue la plus populaire chez les internautes et le pays a été en tête du marché du commerce électronique mondial en 2016 avec des ventes s'élevant à 714,58 milliards de dollars. Si l'usage d'Internet continue à se développer dans les principaux pays asiatiques, on peut s'attendre à ce que le chinois supplante bientôt l'anglais en tant que langue la plus utilisée sur Internet.

Le mandarin est un dialecte chinois oral (parlé). Pour traduire vos différents contenus écrits, vous devrez donc choisir entre les deux formes écrites de cette langue, à savoir le chinois simplifié et le chinois traditionnel. Alors que la majorité de la population utilise le chinois simplifié, le chinois traditionnel revient à la mode. Le tableau ci-dessous montre les différentes variantes orales et écrites du chinois utilisées sur les principaux marchés de langue chinoise :

Marchés

Oral

Écrit

Chine

Mandarin

Chinois simplifié

Singapour

Mandarin

Chinois simplifié

Taïwan

Mandarin

Chinois traditionnel

Hong Kong

Cantonais

Chinois traditionnel


En résumé, si vous avez besoin d'un interprète chinois pour un rendez-vous d'affaires ou à une autre occasion, vous devrez choisir entre le mandarin et le cantonais. En revanche, s'il s'agit de documents à traduire, votre choix sera entre le chinois simplifié et le chinois traditionnel.

3. Espagnol

Même s'il n'est pas forcément perçu comme une langue d'affaires, l'espagnol, avec 405 millions de locuteurs natifs, est la deuxième langue la plus parlée après le mandarin. Rien d'étonnant donc à ce que vous la retrouviez dans notre liste.

En proposant vos contenus en espagnol, vous vous ouvrez des portes non seulement en Espagne, mais également dans des pays d'Amérique latine en pleine croissance comme le Mexique, le Pérou, le Paraguay et l'Équateur, et même aux États-Unis, où l'espagnol est la langue maternelle d'environ 37,6 millions de personnes. Sachant que les États-Unis sont la première économie mondiale et que la population hispanique devrait doubler d'ici 2050, l'importance de la langue espagnole semble évidente. Selon les chiffres du British Council, l'espagnol est jugé « utile » par 34 % des entreprises britanniques.

Grâce à une riche panoplie d'accords commerciaux bilatéraux, les échanges commerciaux du Mexique font partie des plus ouverts du monde. Le Royaume-Uni l'a également identifié comme étant un pays prioritaire en matière d'éducation internationale.

Si vous souhaitez faire des affaires aux États-Unis, n'importe où dans le monde occidental du reste, l'espagnol doit impérativement faire partie de vos langues de traduction.

4. Arabe

L'arabe est parlé par 295 millions de personnes à travers le monde. C'est la langue officielle de 28 pays différents, dont un grand nombre d'économies dynamiques en pleine croissance au Moyen-Orient et en Afrique. Six pays arabophones font partie des 50 premiers marchés d'exportation de marchandises du Royaume-Uni. Leur valeur combinée dans l'économie dépasse celle de l'Espagne, de la Chine ou de l'Italie. Et ce n'est pas la seule raison qui explique que l'arabe se classe à la deuxième place des « langues d'avenir » selon un rapport publié par le British Council.

Le Moyen-Orient est un marché en forte croissance, avec des consommateurs enthousiastes. La région est prospère et de nombreux États tentent d'attirer les touristes dans leurs pays, en particulier par le biais du shopping. La Coupe du monde de football aura lieu au Qatar en 2022 et attirera de nombreux visiteurs. De toute évidence, l'insécurité de la région représente un véritable problème, mais cela ne fait qu'amplifier la demande de contenus en arabe pour répondre aux besoins du renseignement et de la diplomatie.

Internet progresse à grands pas également au Moyen-Orient et, compte tenu du fait qu'un grand nombre d'Arabophones parlent uniquement l'arabe, la traduction de contenus en ligne est essentielle pour s'assurer un avantage sur le marché international. Si l'affichage de l'arabe a longtemps été problématique sur les sites web, les derniers logiciels ont surmonté cette difficulté. Il est donc fort probable que de plus en plus d'entreprises traduisent prochainement leurs contenus en arabe.

Les entreprises devraient s'attacher à rendre leurs gammes de produits facilement disponibles dans le monde arabe, et ce malgré ses relations difficiles avec le monde occidental ; cela assurera des résultats positifs non seulement pour les entreprises parlant la même langue, mais encore plus pour la diplomatie ou les secteurs de l'énergie et de la défense.

5. Allemand

L'allemand compte 95 millions de locuteurs natifs et un total de 210 millions de locuteurs dans le monde. Il s'agit en outre de la quatrième langue la plus utilisée en ligne. Cela peut sembler peu comparé à la plupart des autres langues citées dans cette liste, mais cette langue est parlée dans quelques-unes des principales économies européennes, à savoir l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Suisse, le Luxembourg et le Liechtenstein. L'Allemagne, en particulier, est la première économie de l'Union Européenne et un moteur économique à l'échelle internationale.

L'Allemagne est le troisième contributeur mondial en matière de recherche et développement. L'allemand est donc particulièrement important pour la recherche scientifique et se place en tête des principales langues scientifiques utilisées dans les sciences dites « douces » telles que la médecine, les sciences sociales, la psychologie, les arts et autres sciences humaines.

Grâce à leur réputation de qualité, de savoir-faire et d'intelligence, de nombreuses entreprises allemandes dominent leur branche et si vous souhaitez réussir dans leur domaine, vous devrez utiliser leur langue aussi.

On estime que la langue allemande profitera du Brexit, au même titre que le français.

6. Portugais

Le portugais est parlé par 215 millions de personnes au Portugal (bien entendu) et au Brésil, ainsi qu'à certains endroits en Afrique. C'est également la deuxième langue parlée en Amérique latine (après l'espagnol). Cela peut paraître surprenant, mais dans la course à la langue la plus utilisée sur Internet, le portugais arrive à la cinquième place avec un nombre d'utilisateurs s'élevant à 154,5 millions. Dans le dernier comparatif annuel publié par CSA Research, le portugais enregistre un bond de 6,1 % après plusieurs années de stagnation.

Pour les affaires, le Brésil est probablement le pays le plus intéressant. Malgré une récession marquée, le Brésil reste un grand pays et un grand marché. Il représente la première puissance économique d'Amérique latine et, selon certains indicateurs, la reprise dans le pays semble s'annoncer pour l'année à venir ou la suivante. De nouvelles opportunités d'affaires ne manqueront donc pas de se présenter.

Le Brésil étant la région la plus citée dans le domaine scientifique en dehors des pays du G8, il offre des opportunités à exploiter en termes de coopération et collaboration scientifique, notamment dans le domaine de la pharmaceutique et de l'énergie.

Le British Council place le portugais dans les 10 langues les plus importantes pour l'avenir du Royaume-Uni et cite des opportunités potentielles dans les domaines du commerce, de la science, de l'éducation et de la diplomatie.

La demande pour le portugais augmente également aux États-Unis. Bien qu'ayant toujours été considérée comme une langue importante à l'échelle mondiale, elle n'a été reconnue que récemment comme langue importante pour les affaires et les relations internationales.

Le portugais voit sa popularité grandir également en Asie du fait de l'importance des relations diplomatiques et économiques de la région avec le Portugal et les pays lusophones.

Selon des estimations de l'UNESCO, le portugais est la langue européenne dont la croissance est la plus forte après l'anglais. Selon les données de l'UNESCO publiées par le journal The Portugal News, cette langue présente le plus fort potentiel de croissance en tant que langue internationale en Afrique australe et en Amérique du Sud.

Il est donc intéressant de considérer le portugais comme une langue utile pour développer des opportunités d'affaires sur les quatre continents.

7. Russe

Avec 155 millions de locuteurs natifs en Europe centrale, Europe de l'Est et Russie, il s'agit de la huitième langue la plus courante dans le monde et de la deuxième langue la plus utilisée pour les contenus de sites Internet après l'anglais.

Membre du groupe des « BRIC », la Russie compte parmi les quatre principales puissances émergentes du monde. Elle est déjà la sixième économie mondiale et devrait doubler l'Allemagne vers 2030. Si l'économie russe a connu une récession en 2016, une reprise est attendue en 2017.

Faisant partie des langues officielles des Nations Unies, de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe et de l'Organisation de coopération de Shanghaï, le russe est une langue importante pour les relations internationales, la diplomatie et les échanges commerciaux, comme le remarque également le British Council.

La taille du pays, son économie émergente et ses ressources naturelles (c'est le premier producteur de pétrole au monde) montrent clairement l'intérêt que cette langue présente pour les affaires commerciales. De plus, Moscou affiche la plus forte concentration de milliardaires de toutes les grandes villes du monde.

La Russie est célèbre pour ses ingénieurs talentueux et ses informaticiens de haut niveau et le russe fait partie des langues les plus populaires dans la littérature scientifique et technique des sciences dites « dures » que sont par exemple la physique, l'ingénierie et la science des matériaux.

Le programme d'évaluation du niveau de compétence linguistique English Proficiency Index considère la Russie comme un pays à faible compétence linguistique en anglais. La traduction de vos contenus en russe peut donc représenter une étape importante dans la réalisation de vos objectifs au niveau international.

8. Français

Si l'on considère généralement le français comme étant la langue de l'amour, elle n'en est cependant pas moins intéressante pour les affaires. Avec un total de 75 millions de locuteurs dans 39 pays, le français demeure une langue très populaire. En réalité, on estime à 220 millions le nombre de personnes parlant également le français en tant que deuxième langue et ce nombre devrait augmenter pour atteindre 750 millions en 2050. Le français est donc susceptible de dépasser l'anglais et le mandarin. En ligne, on estime à environ 102 millions le nombre d'internautes qui surfent en français.

Suite au Brexit, il est probable que l'Union Européenne utilise de plus en plus fréquemment le français, même si l'anglais reste une langue officielle de l'UE. Le français fait également partie des langues officielles de plusieurs organisations dont les Nations Unies et l'Organisation mondiale du commerce.

Le monde francophone inclut également l'Afrique, un continent dont la croissance est rapide et qui est riche en ressources naturelles. Les cinq économies africaines dont la croissance est la plus forte sont le Rwanda, la Tanzanie, le Mozambique, la Côte d'Ivoire et la République démocratique du Congo. Le français est langue officielle dans trois d'entre eux. Dans les pays comme l'Algérie, le Maroc, le Viêt Nam et le Cambodge, où le niveau de compétence linguistique en anglais est très faible, le français est particulièrement utile en tant que lingua franca.

Si vous ciblez les consommateurs de ces pays, la traduction de vos contenus en français peut représenter un investissement intéressant.

9. Japonais

Le japonais compte 130 millions de locuteurs, principalement au Japon, qui se trouve être la troisième économie mondiale. C'est également la sixième langue la plus employée sur Internet, avec des ventes en ligne s'élevant à 88,06 milliards de dollars en 2016. Le British Council considère que le Japon contribue dans une mesure significative à la prospérité du Royaume-Uni, que ce soit en tant que marché d'exportation ou en tant que grand investisseur, et remarque que le Japon offre de nombreuses opportunités, particulièrement dans les domaines de la science et de la technologie.

Bien que l'économie japonaise ait montré quelques signes de stagnation, il convient de ne pas oublier l'ingéniosité de ses entreprises, qui, tout comme les entreprises allemandes, jouissent d'une réputation d'excellence. Les entreprises japonaises sont hautement innovantes et le Japon est le deuxième investisseur mondial dans le secteur de la recherche et du développement ainsi que l'une des nations les plus avancées et intégrées sur le plan technologique.

Le Japon continue à jouer un rôle important dans les forums internationaux de haut niveau et reste l'un des premiers fournisseurs d'aide au développement. Le Bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth considère le Japon comme un partenaire important, entre autres en matière de politique climatique, de sécurité de l'énergie et des ressources, et de réforme des institutions financières.

Comme le souligne TheRichest.com, le Japon est aussi en train de fabriquer nos futurs compagnons robotisés, c'est pourquoi nous devrions donc sans doute tous nous mettre au diapason : « Le Japon emploie plus de 250 000 robots industriels. Le Japon estime que ce chiffre dépassera le million au cours des 15 prochaines années et que les revenus générés par la robotique atteindront près de 70 milliards de dollars vers 2025 ». Qu'il s'agisse de robotique ou d'autres secteurs, ces chiffres justifient à eux seuls un bon nombre de partenariats économiques.

10. Hindi

Pourquoi le hindi devrait-il faire partie des langues-clés de votre stratégie de traduction et de localisation ? Le hindi est la cinquième langue la plus parlée dans le monde et compte 260 millions de locuteurs natifs. L'Inde est le septième plus grand pays du monde de par sa superficie, le deuxième de par sa population, et sans doute le pays qui, de toutes les grandes économies, connaît la croissance la plus rapide.

À l'instar de la Chine, l'Inde offre un vaste bassin de consommateurs et une diversité culturelle qui permettent de la considérer comme l'un des principaux marchés potentiels en termes de localisation, susceptible d'offrir des opportunités d'affaires significatives. Dans cette optique, la localisation devra certainement concerner tout l'éventail des canaux marketing (texte, audio, vidéo, production de film publicitaire).

Bien que l'Inde soit la patrie de 125 millions d'anglophones, 85 % de la population ne parle pas l'anglais, dépassé par l'usage des langues locales. Selon le dernier rapport de CSA Research sur les 100 principales langues utilisées en ligne, l'utilisation du hindi a connu une croissance de 66 %, principalement grâce à la percée des services web mobiles, aux investissements publics réalisés et à d'autres initiatives menées dans le sous-continent indien, donnant le ton à toutes les langues indiques.

Des propositions ont été faites au niveau international pour ajouter le hindi à la liste des langues officielles des Nations Unies. Si ces propositions aboutissent, tous les documents des Nations Unies devront être disponibles dans cette langue.

Pour conclure, la démographie indienne est à elle seule génératrice de consommateurs et d'entreprises, et donc une source de demande future en termes de contenus localisés.

Pensez aux langues à croissance rapide

Quelles que soient les langues que vous sélectionnerez, vous serez régulièrement amené à en ajouter de nouvelles pour répondre à la multiplication des formats de contenu et à la croissance de votre pool de consommateurs potentiels à travers le monde.

Pensez aux langues à croissance rapide

N'oubliez pas que notre liste a une valeur purement indicative et correspond à ce que nous considérons être pertinent à l'échelle mondiale en 2017. Si le marché-cible de votre entreprise est moins étendu, votre « top 10 » personnel comptera peut-être des langues différentes qui n'apparaissent pas dans cette liste. La législation de l'UE, par exemple, fait qu'une langue comme l'italien, qui n'apparaît pas dans notre top 10, est actuellement plus traduite que l'arabe. Pourtant, les pays de langue arabe présentent un potentiel plus important en termes d'opportunités d'affaires et offrent un bassin de consommateurs en pleine croissance.

Le paysage linguistique est en perpétuelle évolution. Par exemple, le dernier Consumer Barometer montre que la Malaisie présente le nombre le plus élevé de personnes utilisant leur smartphone comme principal appareil pour surfer sur Internet. Le malais pourrait donc devenir une langue très populaire dans le domaine de la traduction des applications mobiles.

De manière similaire, le rapport de CSA Research cité ci-dessus a montré que le thaï, l'indonésien et le persan présentaient une croissance rapide depuis que leurs gouvernements respectifs ont entrepris des efforts pour démocratiser Internet, et que ces langues pourraient rapidement compter pour les entreprises diffusant des contenus marketing en ligne.

Conclusion

Le choix des langues-cibles est crucial pour optimiser ses résultats commerciaux et gagner des parts de marché à l'échelle internationale. Il relève d'une prise de décision qui n'est ni simple, ni évidente.

Gardez en tête que votre propre étude de marché est prioritaire. D'autre part, votre public-cible reste un critère essentiel pour sélectionner les langues qui devront prendre place dans votre stratégie de traduction et de localisation.


 

Vous êtes intéressé par une traduction efficace de vos documents commerciaux et de vos campagnes de marketing ou par l'adaptation de vos messages aux différents marchés

Contactez-nous



Thèmes: Globalization, Localization, Translation, Translation Management






Inês Pimentel

Écrit par Inês Pimentel

Inês Pimentel is Content Manager at AMPLEXOR International and based in Lisbon. With broad experience in marketing and communication in tech, service and associative contexts, Inês joined AMPLEXOR in 2016 and specializes in marketing content for digital experience and enterprise collaboration solutions. She's certified by HubSpot in Inbound Marketing and Content Marketing.

Commentaires