Rassembler les acteurs de l'industrie langagière

Écrit par Anke Vogel le 31/05/17

ELIA - l'Association européenne de l'industrie langagière - est à l'initiative d'un nouvel événement qui a non seulement permis de rassembler toutes les parties prenantes de l'industrie langagière dans un même lieu physique, mais a aussi été l'occasion de confronter les différents points de vue afin de favoriser et de développer des relations de travail mutuellement avantageuses et constructives. « Together » est une initiative lancée par ELIA en 2016, dont la première édition a eu lieu à Barcelone. Cette année, Berlin a été choisie comme ville d'accueil - un choix parfait pour un événement à la fois multiculturel et convivial.

Très animé, le salon « Together » a attiré de nombreux visiteurs, parmi lesquels 388 représentants originaires de 38 pays et 22 agences.

 

De quoi s'agit-il réellement ?

Pour résumer : de la communication.

Comme l'indique le titre « Communicating for Success » (« La communication : la clé du succès »), le thème central de cette édition concernait :

  • Les messages (verbaux ou implicites), les intentions, les différents points de vue et besoins.
  • Les entreprises - quels sont les principaux problèmes à aborder et les moyens de les résoudre ?
  • Technologie - Comment les différents outils peuvent-ils être utilisés pour faciliter la vie des linguistes, gestionnaires de projet, fournisseurs de services linguistiques, etc. ?
ELIA Together Berlin 2017 - Did you know that the actual words make up only 7% of the content of a message and that the rest is conveyed via voice (38%) and body language (55%)?

Saviez-vous que les mots que l'on prononce représentent seulement 7 % du contenu d'un message, la partie restante de celui-ci étant transmise par la voix (38 %) et le langage corporel (55 %) ? 

Il existe des centaines de manières de créer un quiproquo et de se fâcher à propos d'une question sans grande importance. Même (ou surtout ?) dans notre activité, nous sommes souvent confrontés à une barrière linguistique, sans oublier les différences culturelles qui s'ajoutent au défi que nous devons relever, à savoir celui de la communication.

Le programme de la conférence s'articulait autour de trois volets :

  • Les relations– sur la base de présentations autour du thème de l'éthique des affaires, des relations d'affaires (indépendants, clients, fournisseurs de services linguistiques dans toutes les configurations possibles), promotion d'une meilleure compréhension des défis auxquels chaque partie est confrontée et des solutions alternatives  qui créent des avantages mutuels et des collaborations réussies à long terme.
  • Les processus– l'accent a été mis sur la manière de structurer les  partenariats  et sur ce que ces derniers impliquent pour chaque partie, concernant notamment les pratiques de recrutement, d'autres politiques et stratégies en matière de ressources humaines, les pratiques de commercialisation et les pratiques de l'entreprise en général.
  • La technologie– quels sont les outils disponibles : pour améliorer la productivité et l'efficacité, assurer un niveau élevé de qualité du travail, optimiser le contenu et les matériaux de référence traduits précédemment, etc.

Kristina et moi-même avons eu l'opportunité de rencontrer en personne plusieurs indépendants qui collaborent avec nous. Compte tenu de l'importance du langage corporel mentionnée plus haut, le fait de s'entretenir face à face est une expérience très importante et enrichissante qui permet de passer à un niveau plus élevé en matière de communication.

ELIA Together Berlin 2017 - Kristina et moi-même avons eu l'opportunité de rencontrer en personne plusieurs indépendants qui collaborent avec nous

 

Motivation des indépendants

En tant que responsable de la gestion des fournisseurs qui s'intéresse à la motivation et à la fidélité des indépendants, j'étais curieuse d'entendre ces derniers parler de leurs besoins et de ce qu'ils appréciaient le plus dans une collaboration. Bien sûr, l'argent est un facteur important, mais d'autres paramètres, tels qu'un bon contact personnel, des instructions claires, le respect et une approche amicale lorsqu'il s'agit de résoudre des problèmes entrent également en ligne de compte. Personne ne veut être juste un numéro dans une base de données de fournisseurs ou être appelé « Chère ressource ... ». Certains ont même déclaré être enclins à accepter des tarifs plus bas lorsqu'ils entretenaient avec le fournisseur de services linguistiques une bonne relation de travail et lorsque tous les autres critères, y compris des instructions bien structurées, des systèmes de production systématiques et des procédures de facturation simples, étaient respectés.

 

Pour des relations commerciales réussies à long terme

Le discours de Heidi Kerschl « Les traducteurs proviennent de Vénus, les gestionnaires de projet de Mars » et des discussions sur le thème « Pensez au-delà des profits pour créer de la valeur ajoutée », auxquelles ont participé aussi bien des traducteurs indépendants que les PDG de fournisseurs de services linguistiques, nous ont permis de constater que certains  conseils permettant de créer et de nourrir des relations professionnelles et d'améliorer la collaboration en équipe au sein de l'industrie langagière étaient bien connus mais pas toujours appliqués. Lors de l'exposé sur le thème « Voir l'autre côté », l'un des groupes a présenté les résultats d'une enquête menée auprès de 45 traducteurs et 12 gestionnaires de projet, dont les points les plus importants à retenir sont les suivants :

  1. Une communication claire et rapide : des messages concis et des commentaires réguliers ne conduisent pas seulement à de meilleurs résultats, mais témoignent également du respect du destinataire et créent la confiance.
  2. Des attentes et délais réalistes - les traducteurs et les fournisseurs de services linguistiques doivent gérer plusieurs clients et délais, mais doivent toujours respecter un équilibre travail/vie personnelle.
  3. Comprendre latâche dont le traducteur est chargé - la traduction requiert non seulement des compétences linguistiques exhaustives, mais aussi une compréhension globale de la culture des langues source et cible.
  4. Privilégier la qualité sur le coût – D'après notre expérience, en restant fidèle au même fournisseur pour plusieurs demandes, nous sommes à même de proposer de meilleurs tarifs  pour des projets futurs et d'atteindre des synergies de collaboration plus élevées et, partant, des résultats plus cohérents.

ELIA Together Berlin 2017 - Rassembler les acteurs de l'industrie langagière

Photo de groupe prise le 2e jour dans l'Atrium, le principal lieu de réseautage à l'occasion des pauses café et des déjeuners.



Thèmes: Language Services, Translation, Translation Management






Anke Vogel

Écrit par Anke Vogel

Anke Vogel is Vendor Manager at AMPLEXOR International based in Berlin, supporting recruiting and resource management for Life Sciences. As a Multilingual Communication Studies graduate, she has been in the language services industry for over 8 years, focusing on Human Resources and Vendor Management. Apart from recruitment, performance rating and contract negotiations, Anke is also responsible for vendor integration, motivation and development, maintaining relationships as well as acting as escalation point for vendors.

Commentaires