3 questions pour savoir si une solution de traduction automatique est adaptée à votre activité

    Il n'y a pas qu'une seule solution de traduction automatique. Les possibilités sont même très nombreuses. Ces trois questions vous aideront à déterminer celle qui vous convient.

    Abonnez-vous à notre blog

    Les solutions de traduction automatique font fureur. Avec des promesses comme l'optimisation de la productivité, la diminution des coûts et une qualité proche du rendu « humain », il est aisé de comprendre que de nombreuses entreprises la réclament. Sa popularité et sa sophistication progressent d'ailleurs à mesure que les avancées technologiques se font jour.

    Si d'aucuns spéculent sur le fait que cette technologie pourra un jour remplacer les linguistes (humains), nous ne partageons pas cet avis (merci, mais ce genre de prise de pouvoir musclée, c'est pour le cinéma, à notre avis). L'utilisation de la traduction automatique ne sous-entend pas qu'aucun linguiste professionnel n'intervient dans le processus. Tout dépend de votre contenu, des langues cibles et de vos attentes en matière de qualité.

    Vous vous demandez peut-être si l'utilisation d'une solution de traduction automatique est pertinente dans le cadre de vos initiatives de localisation. Cette option est certes attrayante à divers égards. Toutefois, la traduction automatique ne convient pas à tout le monde. Par conséquent, avant de vous lancer, il peut être judicieux d'analyser votre situation.

    1. Votre volume de contenu à traduire est-il important et disposez-vous de moteurs de traduction automatique?

    Il ne fait aucun doute que la traduction automatique peut vous faire épargner une somme non négligeable d'argent au fil du temps, mais le fait de disposer d'une grande quantité de contenu de haute qualité constitue un avantage. 

    En moyenne, nos clients qui utilisent cette technologie enregistrent une économie d'environ 10 à 25 pour cent sur les mots nouveaux. Certes, des frais initiaux entrent en ligne de compte, mais le rendement offert par la traduction automatique permet de rapidement les compenser, notamment si le volume à traduire est important. Nous avons même aidé certains de nos clients à réduire de 75 pour cent (voir plus) leurs coûts sur les mots nouveaux grâce à l'important volume de contenu à traiter. 

    Le contenu précédemment traduit nous permet également d'alimenter votre système. Plus vous disposez de contenu de haute qualité, plus les systèmes seront en mesure d'identifier votre style, ainsi que vos préférences terminologiques. C'est ce qui en fait des systèmes intelligents.

    Nous pouvons récupérer votre mémoire de traduction, vos guides stylistiques et glossaires ou tout autre matériel multilingue dont vous disposez et les utiliser afin d'optimiser le fonctionnement de vos moteurs de traduction. Nous contrôlons le résultat en continu et nous assurons que ces derniers continuent de produire du contenu de qualité. Nous pouvons aussi nous charger de préparer votre système à accomplir cette tâche si vous ne disposez pas des ressources nécessaires, mais il se peut que les machines aient besoin de plus de temps avant de pouvoir produire le niveau de qualité souhaité.

    2. Quels sont les types de contenu et les langues qui se prêtent le mieux à la traduction automatique ?

    Il n'existe aucune règle préétablie permettant de savoir quand la traduction automatique fonctionne et quand elle ne fonctionne pas. Toutefois, certains types de contenus ou de langues donnent un meilleur résultat brut. Par exemple, la machine n'a pas le sens de l'humour. Le sarcasme a tendance à lui échapper également (on a essayé la moquerie et constaté, qu'en effet, elle est dépourvue d'émotions.)

    Nous pouvons donc former vos machines pour qu'avec le temps, elles soient en mesure de discerner le ton et le style, mais il se peut que ce ne soit pas toujours concluant. De ce fait, les moteurs de traduction automatique ont tendance à préférer les types de contenu techniques et répétitifs, comme les manuels techniques, la documentation d'aide comme les FAQ et les manuels utilisateur, notamment.

    Généralement, les combinaisons de langues simples fonctionnent de manière optimale avec la traduction automatique. Par exemple, le français, l'espagnol et le portugais fonctionnent très bien avec la traduction automatique, ainsi que d'autres langues comme l'allemand et l'anglais.

    Cela ne signifie pas que la qualité rendue par d'autres langues et types de contenus ne sera pas acceptable après traitement par un moteur de traduction automatique. Il se peut juste que vous deviez porter une attention plus particulière à la phase de post-édition gérée par un linguiste professionnel, afin de vous assurer que le résultat fourni par votre moteur répond à un niveau de qualité acceptable.

    3. Quelle solution de traduction automatique est la plus adaptée à mes besoins ?

    Vous avez le choix entre diverses solutions de traduction automatique. Votre choix dépendra de l'intention de votre contenu. Par exemple, pour tout contenu qui s'adresse directement au public, nous vous recommandons une post-édition exhaustive au cours de laquelle un linguiste professionnel vérifie le contenu brut, afin d'y corriger toute erreur grammaticale ou faute de style. 

    La bonne nouvelle ? Il est aujourd'hui prouvé que la traduction automatique assortie de la post-édition offre une qualité équivalente à celle obtenue avec la méthode traditionnelle de traduction-édition-révision appliquée par des linguistes professionnels. 

    Vous pouvez également opter pour une post-édition ciblée où le linguiste ne corrige que les erreurs critiques comme les fautes de grammaire, ou choisir la traduction automatique seule, sans processus d'édition. La post-édition ciblée et la traduction automatique pure fonctionnent bien quand vous avez besoin de comprendre un message en substance uniquement. C'est le cas pour la traduction de commentaires sur les réseaux sociaux ou les évaluations en ligne. 

    Si vous ne savez pas quelle décision prendre, ne désespérez pas et ne vous avouez pas vaincu comme si vous étiez aux prises avec un robot maléfique dans un film de science-fiction. Nous pouvons analyser votre contenu et voir s'il est adapté, vérifier vos langues cibles, types de contenus, domaines, attentes en termes de qualité, etc. Sur cette base, nous vous proposerons le processus de traduction le plus adapté à vos besoins.

    La traduction automatique fera-t-elle partie de votre avenir ? Consultez notre webinaire !

    Comme vous pouvez le constater, la traduction automatique exige la prise en compte de nombreux critères. Si vous vous demandez encore si cette solution est faite pour vous, visionnez notre webinaire présenté par Karina Martinez Ferber, Solution Architect, qui compte parmi les experts en matière de traduction automatique chez AMPLEXOR.

    La traduction automatique entre-t-elle dans votre processus de traduction ? Qu'est-ce qui vous a convaincu que c'est la solution qui vous convient ?

    ➡ Lire cet article en anglais


    ➡ Lire cet article en allemand

     

    Publié sur    Dernière mise à jour le 17/09/2019

    #Traduction Automatique, #Traduction et Localisation

    À propos de l'auteur

    Karina is Solution Manager Global Content Suite at Amplexor. She is based in Berlin, Germany.

    SUBSCRIBE TO OUR BLOG