Bientôt 3 ans d'existence pour Drupal 8 – Rétrospective

    Drupal a fait un long chemin depuis 2 ans et demi, et avec la version 8.6 bientôt disponible, il est temps de revenir sur le parcours de ce CMS, sur son adoption actuelle, et de dresser un bilan avant d'envisager les futures améliorations pour les développeurs, distributeurs et responsables des contenus.

    Abonnez-vous à notre blog

    Rétrospective

    Drupal 7 a apporté plusieurs améliorations tant au niveau des développements que de la rédaction des contenus : utilisation plus facile de la couche base de données et des fichiers, possibilité d'enrichir beaucoup plus facilement différents types de contenu avec des champs, refonte des thèmes, etc.

    Cependant, comme tout n'était pas prêt à temps pour le « gel des fonctionnalités » du 1er septembre 2009, Drupal 7 est sortie avec un ensemble figé de fonctionnalités, et chacune de ses installations s'accompagnait d'un grand nombre de modules d'extension (views, CTools, entity, media, etc.). Le problème étant que tout créateur/développeur de site devait par conséquent se fier entièrement aux gestionnaires de ces modules pour leur mise à jour et leur sûreté (avec l'aide de la communauté). Il a fallu croiser les doigts pour qu'ils restent compatibles entre eux et aussi engager des frais pour améliorer l'expérience de base de Drupal.

    Dès le début de son développement, Drupal 8 s'est affranchi de son modèle contraignant et rigide qui reposait sur un ensemble de fonctionnalités figé pour toute la durée de vie de la version. Son développement suit désormais un système sémantique de gestion des versions, avec des mises à jour tous les six mois, ce qui veut dire qu'il n'est plus nécessaire d'attendre des années pour intégrer de nouvelles fonctionnalités à cause d’une roadmap gravée dans le marbre. Il n'y a toutefois une règle à respecter : les évolutions ne doivent pas causer de rupture. Ainsi, chaque version de Drupal 8.x doit être compatible avec les versions précédentes, sans suppression de code ni changement dans le nom des fonctions ou autre. Le 19 novembre 2015 est enfin née la version Drupal 8.0 tant attendue.

    Où en est Drupal aujourd'hui ?

    Presque trois ans après, il est temps de faire le bilan et de considérer le présent et le futur de Drupal.

    La communauté travaille d’arrache-pied pour améliorer les deux facettes de l’offre Drupal : Drupal en tant que framework et Drupal en tant que produit. À l'heure actuelle, pas moins d'un million de sites Web utilisent Drupal comme CMS. La majorité d'entre eux (80 %) repose sur Drupal 7, tandis que Drupal 8 a récemment remplacé Drupal 6 à la deuxième place (10,1 % contre 10 %).

    Comment se fait-il que Drupal 8 ait été si long à détrôner Drupal 6 ? Cette question estbd’autant plus singulière quand on sait que cela fait déjà plus de 7 ans et demi que Drupal 7 a succédé à Drupal 6. La prédominance des sites Drupal 7 deux ans et demi après la sortie de la version 8 est également surprenante.

    Nous allons tenter d'y répondre et allons revenir sur les principales améliorations ayant abouti à Drupal 8.

    De la difficulté de choisir une nouvelle plateforme WCMS

    Lorsqu'une entreprise cherche à créer un nouveau site Web, Drupal fait probablement partie des WCMS qu'elle envisage. Drupal Association vient de consacrer à ce sujet des pages Web présentant les avantages et des cas d'utilisation en se centrant sur les différents profils utilisateur (développeurs, marketeurs et agences). Auparavant, la documentation disponible ne manquait pas, mais elle était éparpillée et difficile à trouver. Par ailleurs, la page « Try Drupal » qui permet aux utilisateurs de tester le produit leur demande de s’inscrire auprès d'un fournisseur de services dans le cloud ou d'effectuer une installation en local, ce qui nécessite des connaissances techniques.

    Comme pour toute décision d’entreprise concernant l’acquisition d’un logiciel, solliciter l'aide d'un professionnel peut s'avérer utile. En analysant votre stratégie de contenu, votre infrastructure technologique et vos processus, le bon partenaire peut vous orienter et vous aider à faire une sélection pertinente de WCMS. Le temps passé à comprendre votre organisation et les besoins de vos propres clients sera fructueux et aboutira immanquablement à la solution qui correspond le mieux aux besoins et au budget de votre entreprise.

    Se familiariser avec Drupal 8

    Même après avoir réussi le démarrage d'un projet avec Drupal 8.0, il reste quelques obstacles à franchir. Nous avons déjà mentionné le passage de versions figées sur une longue période de temps (Drupal 6, Drupal 7) à une gestion sémantique des versions (Drupal 8.x). Il s'agissait certes d'un modèle connu dans la livraison de logiciels, mais il était nouveau pour la communauté Drupal et il a fallu donc se familiariser avec. Pendant cette période de familiarisation, certains problèmes ont affecté la stabilité du code, les commandes Drush (interface système pour la gestion de Drupal), les dépendances vis-à-vis des versions PHP et les mises à jour.

    Rétrospective et compte à rebours avant Drupal 8.6

    Avec la nouvelle gestion des versions de Drupal (deux par an), l'équipe principale de la communauté (core team Drupal) peut non seulement améliorer le code existant sans rupture, mais aussi sélectionner des initiatives clés à inclure dans une version future de Drupal. Cela permet aussi à l'équipe de résoudre bien plus vite certains problèmes (tels que ceux déjà mentionnés).

    Parmi les initiatives qui ont permis au noyau de Drupal 8 d'améliorer l'expérience des créateurs de contenus et des développeurs après la sortie de sa version initiale, on peut citer :

    • Drupal 8.1 : une UI (expérimentale) pour la migration de Drupal 6 et 7 vers Drupal 8, le module (expérimental) BigPipe destiné à booster les performances et les tests JavaScript automatisés.
    • Drupal 8.2 : plus de souplesse, placement des blocs par drag & drop workflows de Content Moderation pour les rédacteurs, et services Web améliorés.
    • Drupal 8.3 : fonction drag & drop dans Quick Edit pour les images, mise à jour de CKEditor, BigPipe comme module stable et module de mise en page (expérimental) qui offre aux créateurs de contenus une grande souplesse pour construire différentes mises en page plutôt qu'une mise en page figée/structurée.
    • Drupal 8.4 : error forms en ligne, API Layout Discovery, API média prenant en charge les bibliothèques d'images/vidéos et les DAM (Digital Asset Management), améliorations pour la rédaction et mise à jour de migrations (multilingues, IU optimisée, plus de sources possibles et autres révisions).
    • Drupal 8.5 : API Public Media, Settings Tray et Content Moderation stables, Layout Builder (expérimental), BigPipe activé par défaut, nouvelle démo Drupal prête à l'emploi (site Web d'un magazine culinaire intitulé «Umami») et prise en charge de PHP 7.2.
    Publié sur    Dernière mise à jour le 18/06/2019

    #Drupal, #Gestion de Contenu, #Développement Web

    À propos de l'auteur

    Kevin is Drupal Web Developer and Consultant at Amplexor based in Belgium. Kevin is an Acquia Certified Developer with over 6 years of experience in planning, development, maintaining Drupal websites and leading development teams in Drupal. He has also volunteered at the organization of the yearly Belgian DrupalCamp event.

    SUBSCRIBE TO OUR BLOG