Données structurées : l’arme secrète pour améliorer vos résultats de recherche

    Comprendre le fonctionnement de Google et autres robots : en quoi les microdonnées sont-elles devenues indispensables pour tout site web, comment permettent-elles d’améliorer le référencement et comment les appliquer ?

    ABONNEZ-VOUS À NOTRE BLOG

    Quoique souvent négligées, les données structurées sont très utiles pour améliorer vos résultats SERP. Elles constituent un balisage sémantique à destination des « crawlers », pour qu’ils sachent ce que vous voulez dire. Examinons-les plus en détail.

        1. Voici un exemple concret

          Imaginons que vous saisissiez le titre et l’auteur d’un livre sur une page de votre site web : rien n’indique aux robots d’indexation (searchbots) à quoi se rapporte votre contenu. Au moment d’analyser votre page, l’algorithme ne saura pas que « 1984 » est le titre d’un livre ni qu’il se rapporte à un auteur dénommé « George Orwell ».
        2.  
        3. Avec les données structurées, on ajoute du contexte sémantique pour aider l’algorithme : on précise qu’il s’agit d’un livre et qu’on est en train d’en indiquer le titre et l’auteur. Ainsi, les résultats des moteurs de recherche (SERP) peuvent reconnaître la valeur de notre contenu pour les recherches associées, comme « Qui a écrit 1984 »
        4. serp-result-thanks-to-structured-data
        5. Quand et comment utiliser les données structurées ?

          Tout d’abord, il faut voir le site web comme un tout composé de sous-parties telles que les éléments de navigation, les images, les fils d’Ariane, etc. Mis bout à bout, ces éléments montrent aux robots comment votre site fonctionne et comment tout s'organise : la hiérarchie des pages, s'il s'agit d’un article ou d’une page produit, etc.

          Ensuite, il est possible d'ajouter des détails à chaque partie de la page : date de publication d’un article, récompenses décernées à un produit, lieu et date d’un concert, évaluation d’une recette par les utilisateurs, coordonnées d’une personne ou toute autre information.

          Grâce à toutes ces informations, les robots d’indexation sont en mesure d'orienter le public intéressé par un certain type de contenu. Si tout a été fait correctement, bien-sûr. Par exemple :

          • Lorsqu’un internaute veut acheter une tronçonneuse, l’algorithme sait que vous en vendez une, car vous avez répertorié un produit assorti d’un prix, etc.
          • Lorsqu’un internaute souhaite obtenir des conseils afin de savoir quelle tronçonneuse acheter, l’algorithme sait que vous avez récemment publié un article à ce sujet.

          En bref : les données structurées permettent de mieux décrire votre page.

          Extraits enrichis

          Grâce aux données structurées, Google peut même afficher le contenu censé être le plus pertinent sous la forme d'extraits enrichis (ou « rich snippets »).
          En voici quelques exemples :

          - Informations supplémentaires sur des concerts de jazz (dans un lieu précis) :

          • Fil d’Ariane (chemin) spécifique à la page
          • Les trois événements les plus récents sont mis en avant
        6. rich-snippets-screenshot
        7. - Recettes d’un cheesecake :

          Trois recettes en provenance de différents sites web sont répertoriées. Chaque résultat enrichi est accompagné :

          • d’une image, d’un titre et d’une description
          • d’un avis utilisateur et du temps de cuisson
        8. Lorsqu’ils se trouvent en « position zéro », ces résultats de recherche obtiennent beaucoup plus d’attention que les autres. Voilà à quoi servent les données structurées : permettre à Google d'aider l’utilisateur, et vous par la même occasion, car elles vous assurent le meilleur référencement possible.

        9. Q-and-A-snippet
        10. Comme vous pouvez le voir dans l'exemple ci-dessus, un extrait FAQ de questions spécifiques aux cheesecakes accompagne le résultat. C'est une autre possibilité d'améliorer le référencement grâce aux données structurées. D’autres exemples sont disponibles sur la page de documentation de Google.
        11. Comment implémenter les données structurées d’un point de vue technique ?

          Les développeurs web ont deux options :

          • Les intégrer avec la méthode JSON-LD sous forme de liste séparée en haut de la page. C’est la méthode privilégiée par Google, mais pour ceux qui ne savent pas encore comment l’appliquer ou qui ont juste besoin d'une solution rapide, il existe une alternative valable, facile et rapide :
          • Les définir en langage HTML, avec des attributs supplémentaires au format RDFa ou Microdata.

          Voilà à quoi peut ressembler la deuxième option :

    <p itemscope itemtype="http://schema.org/Person">

       <span itemprop="name">John Doe</span> : <span itemprop="jobTitle">Professor</span>

    </p>

    Dans cet exemple, on définit une personne par son nom (name) et un intitulé de poste (job Title). Il existe de nombreuses autres spécifications possibles : coordonnées, récompenses, photo, date et lieu de naissance, etc. La liste complète pour chaque type est disponible sur Schema.org.

    Pour vérifier que vous avez appliqué correctement les spécifications, vous pouvez faire un test ici.

    Résultat

    Les données structurées sont la solution si vous souhaitez définir vous-même en quoi consistent les différentes pages de votre site web, plutôt que de vous fier à des algorithmes approximatifs créés par les fournisseurs de moteurs de recherche. Assurez-vous que le type de contenu que vous avez à proposer est compréhensible. Et n’oubliez pas que vous aussi, ainsi que toute personne contribuant à votre site web, avez besoin de clarté. C’est là tout l’intérêt d'un brief de site internet : s’assurer de poser les bonnes questions. Les technologies et les gens évoluent sans cesse. Votre site web, et l'ensemble de votre stratégie digitale, doivent suivre le rythme pour rester dans la course. Cela nécessite beaucoup de ressources et de connaissances, mais avec un partenaire aussi expérimenté qu'Amplexor, vous ne risquez pas de vous faire distancer.

    Publié sur    Dernière mise à jour le 18/02/2021

    #SEO, #Expérience Client, #Développement Web

    À propos de l'auteur

    Wouter Lemoine is a Business Consultant at Amplexor, based in Belgium. As a creative generalist, he likes working on long-term goals and providing structure along the way. He picks up the roles of Functional Analyst, Product Owner and Scrum Master.

    SUBSCRIBE TO OUR BLOG