Les fêtes de fin d'année dans le monde

    Les fêtes de fin d'année célèbrent des traditions différentes selon les pays. Comment les populations du monde célèbrent ces fêtes ?

    Abonnez-vous à notre blog

    Les températures baissent, il neige (certes, pas partout) et les préparatifs de repas de famille vont bon train ? Pas de doute, le temps des fêtes est arrivé 🗓 ! Selon l'endroit où vous êtes ou votre religion, la raison qui motive le temps des fêtes n'est pas la même : il y a Noël, Hanoucca, Kwanzaa et encore d'autres festivités.

    Si vous êtes un #marketeurdunumérique, vous connaissez déjà certainement toutes ces traditions. Vous ne pouvez pas ignorer le calendrier des fêtes en préparant vos campagnes internationales. Mais qu'est-ce que cela recouvre pour les différentes personnes vivant aux quatre coins du monde ? Vous êtes-vous déjà demandé comment vos clients, collègues et partenaires commerciaux lointains fêtaient cette période de l'année ?

    Embarquons pour un tour du monde des différentes traditions 🌎 pour que vous puissiez profiter de la frénésie des fêtes, quelle que soit votre activité.                                                                                              

    Noël

    Deux milliards de personnes dans le monde célèbrent Noël chaque année. Vous entendrez peut-être un « ho ho ho » dans la bouche du père Noël, ou de Saint-Nicolas, ou verrez apparaître le petit Jésus, selon l'endroit où vous passerez la veille de Noël (le 24 décembre). Les réjouissances ne sont pourtant pas limitées à ces deux jours : pour certains, les festivités durent du 5 décembre au 6 janvier.

    En Belgique, en Allemagne, au Luxembourg, aux Pays-Bas et dans le nord de la France, on célèbre « Niklolaustag », la Saint Nicolas, du 5 décembre au 6 décembre. Saint Nicolas arrive au milieu de la nuit du 5 décembre et remplit les chaussures des enfants sages de petits cadeaux et de bonbons. Et que se passe-t-il pour les enfants pas sages ? « Le père fouettard », un individu sombre, parfois cornu et vêtu de chaînes, viendra les punir.

    Si l'on part un peu plus à l'ouest, en Grande-Bretagne, la tradition veut que l'on garde les décorations de Noël jusqu'à la fête des rois (« Twelfth Night »), à savoir le 6 janvier (un éternel débat situe plutôt cette date au 5 janvier, la « veille de l'Épiphanie »). Si vous enlevez vos décorations avant date, vous risquez la malchance.

    Hanoucca

    Hanoucca est une autre fête de fin d'année célébrée dans le monde entier. Cette fête juive, aussi appelée « fête des lumières », célèbre un miracle qui se serait produit il y a des milliers d'années à Jérusalem. Une lampe qui ne contenait que suffisamment d'huile pour une journée resta allumée pendant huit jours. D'où l'utilisation de la ménorah : chandelier portant huit bougies symboliques. Une nouvelle bougie est allumée chaque matin jusqu'à ce qu'elles le soient toutes.

    Fait intéressant à propos des bougies de la ménorah : elles sont fixées de droite à gauche, mais allumées de gauche à droite. Le « shamash » (serviteur), qui se trouve au milieu, est la première bougie à être allumée, puis sert à allumer toutes les autres.

    Kwanzaa

    Du 26 décembre au 1er janvier, 18 millions de personnes dans le monde célèbrent Kwanzaa, en l'honneur des « premiers fruits ». Cette fête de la culture africaine célèbre les récoltes, le patrimoine africain et les sept principes fondamentaux de la récolte (un par jour). Ces sept principes sont :

    1. l'unité (Umoja) : le 26 décembre,
    2. l'auto-détermination (Kujichagulia) : le 27 décembre,
    3. le travail collectif (Ujima) : le 28 décembre,
    4. la coopération économique (Ujamaa) : le 29 décembre,
    5. le sens de l'objectif (Nia) : le 30 décembre,
    6. la créativité (Kuumba) : le 31 décembre,
    7. la foi (Imani) : le 1er janvier.

    Comme pour Hanoucca, on utilise des bougies, les « Mishumaa Saba ». Elles sont placées dans un Kinara (bougeoir) pour représenter ces principes de la récolte, appelés « Nguzo Saba », belle expression pour tous les curieux des langues (dont nous !).

    Solstice d'hiver

    Le solstice d'hiver touche tout l'hémisphère nord le 21 décembre, date à laquelle l'hiver commence officiellement. Pour célébrer ce jour le plus court de l'année, des festivals et des célébrations ont lieu un peu partout dans le monde.

    Par exemple, en Scandinavie, il est dans la tradition nordique d'allumer des feux pour éloigner les mauvais esprits pendant les nuits les plus longues. De nos jours, on célèbre sainte Lucie, une martyre chrétienne. La célébration de cette fête des lumières comprend une procession aux flambeaux par de jeunes filles et garçons vêtus d'aubes blanches et chantant en chœur. La tradition veut que les cheveux de Lucie soient illuminés ; dans la pratique, les enfants portent une couronne lumineuse composée de bougies ou d'une guirlande électrique tout en tenant dans les mains une bougie allumée.

    Dong Zhi (fête du solstice d'hiver)

    Dong Zhi est une fête importante en Chine. Elle coïncide avec l'arrivée de l'hiver et est célébrée entre le 21 et le 23 décembre (en fonction du calendrier solaire chinois). C'était à l'origine un festival marquant la fin des récoltes, lorsque les ouvriers rentraient des champs et partageaient les fruits de leur dur labeur avec leur famille. Aujourd'hui, les familles se rassemblent pour célébrer l'année écoulée.

    Cavalcade of Lights

    Dans la ville canadienne de Toronto pendant l'hiver, le festival annuel Cavalcade of Lights marque le début de la saison des fêtes. Le 30 novembre, la place principale de Toronto et le sapin de Noël sont illuminés de plus de 300 000 lumières, qui restent allumées du 30 novembre jusqu'à la veille du nouvel an à 23h

    Nouvel an

    Le nouvel an est bel et bien une fête mondiale. Mais si la date est bien partagée, la fête montre des différences selon les pays et les cultures.

    Un milliard de personnes dans le monde regardent la télévision pour voir la boule sur Times Square à New York tomber à minuit. Autre aspect classique partagé par les traditions  : l'ouverture d'une bouteille de champagne. Saviez-vous que 25 % de tout le champagne aux États-Unis était vendu pendant la période du Nouvel An ? « Pop the bubbly » (déboucher le champagne) est une tradition à laquelle les Américains sont particulièrement attachés ; ils en boivent près de 360 millions de verres pendant les fêtes.

    Se rassembler autour d'un bon repas pour fêter le passage à la nouvelle année est une autre tradition internationale. En Italie, en Allemagne, en Irlande et aux États-Unis, on mange des légumes, parfois des légumes-feuilles, censés apporter la richesse ou la fortune financière. Dans la majeure partie ouest du monde, on consomme du porc, symbole de progrès et de prospérité pour l'année à venir. Des gâteaux et pâtisseries en forme de cercle, représentant l'année écoulée, sont servis aux Pays-Bas, au Mexique, au Portugal, en Espagne et en Grèce. Découvrez comment d'autres pays célèbrent le début de la nouvelle année.

    Profitez de cette période des fêtes de fin d'année

    Soyons honnêtes, nous savons tous que certains mois (de novembre à janvier en l'occurrence) seront plus intéressants que d’autres pour nos résultats commerciaux.

    Tout marketeur du numérique ou créateur de contenus doit prendre en compte les traditions à travers le monde pour les fêtes, pour mieux cibler son public par des contenus adaptés à sa culture et à ses attentes. Nous vous souhaitons des fêtes couronnées de succès !

    Publié sur    Dernière mise à jour le 11/12/2019

    #Traduction et Localisation, #marketing numérique, #marketing international

    À propos de l'auteur

    Karalee Dunham is a Marketing Coordinator at Amplexor International and is based in River Falls, Wisconsin. She specializes in content creation and has been part of the Global Content & Language Solutions team since 2017.

    SUBSCRIBE TO OUR BLOG