Les opportunités cachées de la multiplication des volumes d'informations

    Alors que le marché des services de traduction est en pleine mutation, quelles sont les opportunités offertes par la traduction automatique (TA) et l'intelligence artificielle (IA) pour les entreprises qui cherchent à se développer ?

    Abonnez-vous à notre blog

    Au cours des vingt dernières années, j'ai pu voir à quel point le traitement des langues a évolué, sur un marché en perpétuelle effervescence. Avec les moteurs de la révolution numérique, les choses se sont encore accélérées. J'observe une convergence de plusieurs tendances qui indiquent que nous sommes à un point d'inflexion. Le volume d'informations explose avec l'émergence d'une population de consommateurs mondialisés, qui souhaite accéder aux contenus quand et comme elle en a envie, mais aussi dans la langue et le format de son choix.

    J'ai rejoint AMPLEXOR récemment pour diriger la R&D sur les technologies de contenu et quand j'observe le marché actuel et les difficultés qui se posent aux entreprises, je vois trois grandes opportunités pour se démarquer de la concurrence.

    1. L'expérience numérique et l'hyper-personnalisation

    La transformation numérique et l'accent mis sur « l'expérience client » redéfinissent les besoins du marché. Depuis plus de dix ans, la mondialisation a multiplié les besoins en traduction, la croissance des entreprises étant liée à leur développement des ventes à l'international. Aujourd'hui, pouvoir diffuser des informations en plusieurs langues n'est plus un avantage sur la concurrence, c'est le b.a.-ba de la communication.  Les nouveaux consommateurs sont de plus en plus lucides et difficiles. Ils estiment normal que les informations soient diffusées dans une certaine langue, un certain format et à une certaine vitesse.

    Alors que les entreprises s'adaptent pour intégrer le numérique dans leurs échanges avec les marchés et parties et prenantes, la qualité des contenus devient stratégique et passe sous le contrôle des responsables des process métier. Cette transformation numérique infléchit les contenus pour plus les centrer sur le client, tout en offrant des formes et formats de plus en plus variés.

    2. L'importance croissante de l'automatisation

    Une autre tendance marquée est la montée en puissance de l'automatisation, avec la TA comme exemple le plus évident. L'arrivée récente des outils d'apprentissage automatique et de   a permis un niveau d'automatisation jamais atteint pour des activités qui jusqu'ici ne pouvaient être effectuées que par des humains.

    L'époque où chaque mot devait être traduit par un humain est révolue depuis longtemps. Même si bien sûr, l'humain reste indispensable. D'un côté, les nouvelles exigences de qualité des traductions et de maîtrise des outils - notamment pour la traduction neuronale - font apparaître de nouvelles opportunités dans la fonction de traducteur. L'enjeu est d'arriver à une hyper-personnalisation des contenus. La traduction automatique post-éditée permet d'obtenir un excellent niveau d'exactitude et de clarté ainsi qu'un ton et un style adaptés aux publics ciblés. Pouvoir se mettre à la place du public visé et comprendre ce qui compte pour lui est beaucoup plus enrichissant que traduire littéralement un message d'une langue à l'autre. D'un autre côté, il va maintenant falloir monter en compétences pour configurer, contrôler et entretenir les moteurs de traduction. Il faut des gens pour concevoir, construire, déployer et surveiller les outils. Au bout du compte, la machine ne remplacera l'humain que pour les tâches les moins valorisantes, et l'intervention humaine - traduire d'une langue à une autre - deviendra plus enrichissante, suivant le processus de traduction automatisé.

    Les environnements d'apprentissage automatique intègrent de plus en plus l'automatisation des workflows de production de contenus, de la gestion de la terminologie et de l'analyse de contenu. Ils peuvent par exemple décider de la répartition des tâches entre la machine et l'humain, ou sélectionner le traducteur le mieux qualifié pour une post-édition, en tenant compte de la nature du contenu (marketing, technique, scientifique, etc.), des langues pratiquées par le traducteur et de son expertise.

    Au final, toutes ces technologies sont interdépendantes et nous aurons besoin de chacune d'elles pour faire face à l'explosion des volumes d'informations, pour nous assurer que les contenus restent personnalisés, optimisés et adaptés aux publics ciblés.

    3. Traduction en continu

    Enfin, nous assistons à un changement de paradigme du modèle de production. Autrefois, la demande était plutôt organisée par projet ou en fonction de la conformité aux règles, puisque les entreprises en grandissant cherchaient à vendre leurs produits dans différents pays et devaient donc se plier à des réglementations différentes. Aujourd'hui, la majorité des entreprises mettent déjà en œuvre des CMS (systèmes de gestion de contenu) et d'autres outils qui leur permettent d'optimiser leurs contenus puis le processus de traduction/localisation. L'achat/les besoins de traduction ne sont plus pilotés par projet ou document, mais suivent un processus de traduction plus agile, en continu. La traduction est de plus en plus perçue comme une commodité, au même titre que l'électricité - tout le monde s'attend à ce que la traduction de contenus en plusieurs langues soit aussi rapide que d'allumer la lumière.

    Si les contenus ont changé, les entreprises doivent elles aussi évoluer pour répondre à la demande croissante de contenus hyper-personnalisés, en temps réel dans un nombre de formats et de langues toujours plus important. Si vous avez du mal à maîtriser cette « explosion des volumes » ou avez besoin d'aide pour un projet de développement, laissez-nous un message dans le champ pour les commentaires ci-dessous. Vous pouvez également visionner notre webinaire à la demande gratuit pour voir comment nous avons aidé l'entreprise CrossFit à sauter le pas de l'internationalisation en toute confiance.

    Publié sur 15/04/19    Dernière mise à jour le 17/09/19

    #Artificial Intelligence, #Globalisation, #Intelligence Artificielle, #Traduction et Localisation, #Apprentissage automatique

    A propos de l'auteur

    Marcus Casal is VP Content Solutions Technology at Amplexor, based in the United States. He’s a native speaker of Spanish and English and fascinated by the morphological richness of language and by linguistic evolution over time. As a 20+ years content industry veteran, Marcus has lead product and development teams in the content, language and machine learning sectors. In addition, his career journey ranges from founding a startup and serving on the TAUS advisory board to localization consulting, production engineering and operational management. In his free time, he’s often found chasing after his twin three-year-olds, enjoying a game of rugby or scuba diving. He’s also a fan of old-school Dungeons & Dragons session.

    ABONNEZ-VOUS À NOTRE BLOG

    Participez à cette discussion