Les règles à suivre pour tester sites web et logiciels à l'international

    Les tests de logiciels pour les marchés internationaux font partie intégrante d'une stratégie de mondialisation réussie. Voici trois méthodes de tests de logiciels à envisager.

    Abonnez-vous à notre blog

    Pour adapter votre application ou votre site web à de nouveaux marchés, un certain nombre de choses doit être pris en compte. Si vous suivez une stratégie d'internationalisation, l'interface utilisateur de votre logiciel, votre site web ou vos applications mobiles doit fonctionner sur la plupart des systèmes d'exploitation, navigateurs, canaux et appareils, dans toutes les langues.  Quels sont les tests qui vous assureront que votre produit final est au top ?

    Une politique de tests logiciels (ou tests en ligne) adaptée est indispensable pour assurer le succès de votre lancement international. Il serait malvenu d'expédier un produit traduit pour la Chine, par exemple, alors que le texte est illisible, corrompu et déborde de la fenêtre.

    Tester votre logiciel (ou votre site) permet de proposer un produit de haute qualité et une expérience utilisateur en phase avec le marché ciblé. Vous gagnerez donc du temps, mais aussi de l'argent. Parce que si vous trouvez des erreurs après livraison, vous devrez non seulement les corriger, ce qui peut coûter cher, mais aussi refaire les mêmes corrections pour chaque langue.

    Voici trois règles de base à suivre pour éviter toute déconvenue.

    1. Tests de compatibilité à l'internationalisation

    Votre logiciel (ou site internet) est-il prêt à être localisé ? Les tests de compatibilité à l'internationalisation permettront de le savoir. Ces tests permettent d'identifier les difficultés susceptibles de survenir à la traduction/localisation et de les résoudre en amont, dans le cycle de vie de produit.  Ils s'apparentent à des mesures préventives et assurent que la localisation se passe en douceur.

    Ils permettent de vérifier le fonctionnement de votre produit dans ses différentes versions linguistiques, pour contrôler si celles-ci ne beuguent pas sur un système d'exploitation de la langue d'origine ou en interaction avec d'autres applications. Nous évaluons la façon dont votre produit peut gérer les typographies et modes d'écriture (comme les scripts bidirectionnels). Pensez aux langues qui se lisent de droite à gauche, comme l'arabe.

    Nous nous assurons aussi que votre produit puisse prendre en charge une interface utilisateur multilingue et des formats locaux spécifiques, comme par exemple pour l'heure et la date, les symboles monétaires, les numéros de téléphone, les adresses, les codes postaux, etc.

    À ces contrôles, nous ajoutons une pseudo-localisation : nous simulons vos chaînes de caractères dans les langues cibles, ce qui nous permet d'identifier le code en dur et les problèmes qui pourraient survenir suite à la traduction (le fait par exemple qu'une phrase qui s'adresse aux utilisateurs de l'application apparaisse également dans le code, ce qui le rendrait inopérant). Cette étape permet également de repérer tout problème éventuel de présentation, selon la manière dont le produit intègre la traduction.

    1. Tests de localisation

    Si les tests de compatbilité à l'internationalisation sont exécutés avant traduction, les suivants ont lieu une fois qu'une bonne partie des textes est traduite. Les tests de localisation servent à contrôler l'interface utilisateur et la présentation de l'application une fois traduite.

     

    D'une manière générale, une application localisée doit avoir un fonctionnement et une apparence identiques à sa version d'origine. De ce fait, les tests prévoient généralement les deux versions de l'application : la version d'origine et la version localisée.

     

     Pendant ces tests, nous vérifions (entre autres) :

    • les fonctionnalités et la présentation de l'interface utilisateur ;
    • les raccourcis clavier et la prise en charge des claviers internationaux ;
    • que la version traduite contient bien tous les fichiers ;
    • que les fonctionnalités de la ou des version(s) localisée(s) sont conformes à celles du produit de départ ;
    • que l'écran localisé présente le même nombre et le même type d'éléments ;
    • que tous les caractères typographiques spécifiques s'affichent correctement ;
    • que le texte ne chevauche pas des touches de fonction et n'est pas coupé.

    D'une manière générale, il s'agit de vérifier que tout s'affiche et fonctionne correctement après traduction.

    1. Tests linguistiques

    Les tests linguistiques sont réalisés par un locuteur natif de la langue cible.  Ils consistent en une évaluation linguistique et culturelle du produit pour le marché ciblé. Bien que ceci puisse recouvrir en partie les tests de localisation, les tests linguistiques sont plus complets. Par exemple, une première boîte de dialogue peut faire référence à une autre, ou encore au système d'exploitation localisé.

    Le correcteur peut voir les traductions dans leur contexte réel, sans les limitations d'une correction sur texte linéaire ou via un outil de traduction. Il peut ainsi mieux comprendre les opérations proposées par le produit et ajuster la traduction en fonction du contexte  − ce qui entraîne une traduction de meilleure qualité.

    Voici un exemple : Le terme « home » en anglais a de nombreux sens possibles. Il peut signifier qu'en cliquant dessus, vous allez revenir à la page d'accueil. Il peut aussi indiquer que ce qu'on vous demande de renseigner est votre adresse personnelle dans un formulaire de contact. Le fait de voir la traduction en contexte lève toute ambiguïté quant à la traduction adéquate.

    Le correcteur veille à ce que le texte soit conforme aux normes du pays ciblé, adapté au contexte, cohérent et fidèle aux préférences de votre entreprise en matière de branding.  Une plan de tests bien préparé permet d'éviter les doublons entre tests de localisation et tests linguistiques.

    Spécialiste de l'internationalisation des contenus dans toutes ses étapes, Amplexor propose des solutions web et logicielles intégrées à la stratégie de contenus de ses clients. Parmi les solutions à valeur ajoutée d'Amplexor, tout un éventail de services de tests garantit une expérience utilisateur optimale. Nos experts peuvent définir une stratégie de lancement mondiale, qui comprend une analyse de compatibilité à l'internationalisation, une pseudo-localisation, un plan de tests et une feuille de route détaillée du cycle de vie du produit et de la date de sortie escomptée.

    Vous pourrez bien sûr toujours vous appuyer sur nos équipes de spécialistes. Contactez-nous pour apprécier comment nous pouvons vous aider à planifier votre prochain projet.

    Publié sur    Dernière mise à jour le 19/09/2019

    #Globalisation, #Localisation de Logiciel, #Traduction de Site Web

    À propos de l'auteur

    Debora Davila is a Global Solutions Architect at Amplexor international and is based in Boston, Massachusetts. She has been with Amplexor since 2015.

    SUBSCRIBE TO OUR BLOG