OpenText AppWorks : Développer une application de « case management » avec peu de code est enfin possible

    Gérer des dossiers complexes sans codage ? OpenText AppWorks vient à votre secours !

    Abonnez-vous à notre blog

    Moins de code ! C'est la nouvelle manière de conduire le développement d'applications. Les plateformes de développement low-code viennent au secours d'un monde où se confrontent l'augmentation du besoin en nouvelles applications et la pénurie de développeurs, sur fond d’exigence de réactivité économique.

    Découvrez comment exploiter OpenText AppWorks pour créer des applications sobres et intuitives pour case management... sans une seule ligne de code.

    Qu'est-ce que le développement low-code ?

    Commençons par comprendre ce qu'est un développement low-code. Pour créer une application, on s'appuie sur un environnement graphique au lieu de produire des lignes de code. Pour une interface utilisateur, il suffit de glisser-déposer des éléments sur une page, en appliquant ce même principe de configuration visuelle, également valable pour le codage de méthodes et de règles métier.

    Cette approche visuelle permet à des non techniciens de participer concrètement au développement. En même temps, ces outils évitent aux développeurs des tâches de programmation répétitive , ce qui entraîne des économies, des cycles de production plus rapides et une plus grande agilité.

    AppWorks intègre cette approche de développement low-code et se concentre sur le case management et l'automatisation des tâches numériques. Les utilisateurs peuvent alors imaginer, créer, gérer et optimiser les process numériques. Avec AppWorks, il est possible de découper le développement d'une application en quatre étapes.

     OpenText AppWorks - Les quatre étapes du développement d'une application

    Les quatre étapes du développement d'une application avec AppWorks

    1. Définir votre process et concevoir votre application

    Avant de créer une application, il faut réfléchir à ce que vous souhaitez obtenir. Que doit-elle résoudre ? Quelles  tâches peuvent être automatisées ? Comment cette application sera utilisée ? Quelles informations faut-il afficher ? Commencez par répondre à ces questions pour partir du bon pied et construire une application solide, orientée information. Une fois votre modèle finalisé, l'exécution peut débuter.

    2. Créer votre application à partir de composants préformatés

    AppWorks propose un ensemble d'éléments préformatés, aussi appelés modules. C'est un peu comme avec des briques de Lego® : les seules limites à la création sont celles de votre imagination. Ces modules configurables permettent aussi bien d'ajouter des fonctionnalités à l'application elle-même (back-end) que de créer l'interface utilisateur (front-end). Prenons des exemples concrets.

    Le module Historique permet de tenir à jour la liste des modifications effectuées par les différents utilisateurs. Ces traces sont gérées en arrière-plan tout en étant affichables selon votre besoin. Un autre excellent exemple est le module E-mail qui permet d'envoyer des mails à les associant à des dossiers. Les réponses à ces mails sont archivées par dossier. Les utilisateurs disposent ainsi, pour chaque dossier, d'une vue d'ensemble précise de tous les messages entrants et sortants.

    Les modules Formulaire, Mise en page et Liste, par exemple, peuvent être utilisés pour créer l'interface utilisateur. Par simple glisser-déposer de propriétés, vous pouvez concevoir un formulaire qui sera utilisé pour créer des éléments dans l'application. Le formulaire de création d'une « Personne », par exemple peut prévoir son prénom, son nom et sa date de naissance.

    Un avantage appréciable d'AppWorks est la prise en charge des normes BPMN (Business Process Model and Notation) ou CMMN (Case Management Model and Notation), qui facilitent la tâche des analystes métier expérimentés.

    3. Connecter votre application à des sources de données essentielles

    Dans le contexte commercial actuel, les applications fonctionnent rarement dans leur bulle. Elles doivent s'intégrer à un environnement applicatif plus vaste. Ainsi, l'intégration de Magellan (analyses et intelligence artificielle) ou d'un système de gestion d'informations étendu (de type SAP, Salesforce ou Office 365), peut parfaitement se configurer.

    En effet, tout service web disponible depuis des systèmes de gestion de paie, de ressources humaines ou de fichiers clients, comme d'ailleurs n'importe quelle autre application métier, peut être connecté(e) à l'application en cours de développement sur AppWorks par glisser-déposer et par paramétrage.

    4. Déployer votre application sur ni'mporte quel appareil

    Une fois l'application conçue, développée et connectée à vos sources de données, l'heure du déploiement a sonné. Ce déploiement peut se faire sur site ou dans le cloud. Une solution hybride peut également être envisagée.

    Les fournisseurs de services cloud comme Amazon Web Services (AWS), Microsoft Azure ou Google Cloud sont compatibles avec un déploiement dans le cloud. L'ensemble du déploiement peut se gérer depuis AppWorks, avec des indicateurs clairs de succès ou d'échec et des fonctions automatisées de retour en arrière en cas d'échec.

    Au bout du compte, si vous suivez ces quatre étapes pour développer votre application low-code, vous aurez toutes les cartes en main pour une meilleure efficacité de votre gestion des dossiers et process, ce qui favorisera la prise de décisions éclairées et, plus important encore, rendra plus belle l'expérience client.

    Pour en savoir plus sur AppWorks et le développement low-code, visionnez notre webinaire sur le case management low-code avec OpenText AppWorks. Vous trouverez des informations complémentaires dans le résumé de notre hackathon, qui nous a permis d'explorer les capacités de la plateforme avec des experts OpenText de toute l'Europe.

    Publié sur 08/05/20    Dernière mise à jour le 12/05/20

    #OpenText, #Développement de Logiciel, #Gestion de Cas

    A propos de l'auteur

    Jonas Wirix is an ECM Consultant at Amplexor based in Belgium. Jonas has been exploring the possibilities of OpenText AppWorks to find out how companies can benefit from this low-code platform. He has been responsible for the development of several proof of concepts for clients to showcase the intuitive and sleek design of AppWorks.

    ABONNEZ-VOUS À NOTRE BLOG

    Participez à cette discussion