Pour un responsable produit, la gestion agile : c'est de la magie !

    Le « scrum product owner » (PO ou responsable produit) est un personnage clé dans le développement d'un projet agile. C'est à lui de, sans cesse, redéfinir les priorités. Comment le responsable produit peut-il contribuer à l'accélération du cycle de développement et à la mise en œuvre d'applications numériques plus performantes ?

    Abonnez-vous à notre blog

    Expliquer ce qui fait la valeur d'un responsable produit est aussi délicat que d'expliquer ce qui fait un bon père ou une bonne mère. Élever un enfant n'est jamais un long fleuve tranquille. L'enfant ne sait rien tant qu'on ne lui enseigne rien. Il faut qu'il soit guidé jour après jour. Les tâches d'un responsable produit, dont la fonction est d'accompagner le développement d'applications numériques (sites internet, applications mobiles ou portails) sont-elles du même ordre que celles d'un parent ?

    Par mon travail d'analyste fonctionnelle et de responsable produit proxy (proxy PO), j'ai plus d'une fois constaté qu'un projet scrum exige vraiment beaucoup. Pour mener à bien toutes les tâches qui incombent au responsable produit, il faut beaucoup de pratique et d'entraînement. Je me demande s'il ne faut pas avoir des pouvoirs surnaturels.

    Avec toutes les responsabilités que cette charge entraîne, que faut-il pour devenir « scrum PO » dans un développement agile ? Voici quelques bases d'une gestion de produit agile, pour responsables produit et chefs de projet de développement débutants.

     

    1.   Vos histoires doivent s'appuyer sur une vision commune

    Imaginez le démarrage d'un projet pour une nouvelle application ou une nouvelle plateforme numérique. Pour que ça fonctionne, il faut que tous les intervenants travaillent avec le même objectif : la vision du résultat devra donc être holistique.

    Une vision claire du produit, avec des objectifs bien définis, servira de fil d'Ariane, pendant toute la durée du projet. Pour obtenir les résultats escomptés, toutes les décisions prises, même au jour le jour, doivent être conformes à cette vision et à ces objectifs.

    Le responsable produit a pour mission de mettre en mots cette vision, de sorte que cette application ou plateforme (en cours de développement) soit immédiatement perçue pour ce qu'elle doit être. Le responsable produit doit donc être un bon conteur.

     

    2.   Votre feuille de route doit être mise à jour

    Une fois que la vision est clairement définie, logiquement, il faut mettre en place la feuille de route de l'application. Cette exercice est généralement partagé entre ceux qui trouveront une utilité au projet et l'équipe scrum, développeurs et testeurs compris. Il en ressort une proposition initiale  qui indique le cadre du projet, ses priorités et les différentes versions à venir. Cette proposition est la base de travail pour une planification d'ensemble précisant les efforts qu'elle demandera.

    Pourtant, comme dans la vraie vie, les choses évoluent. Le cadre et les priorités de votre projet (agile) peuvent changer souvent. Pour suivre et rester fidèle à ces changements concrets, vous devrez régulièrement réactualiser votre feuille de route. Cette tâche récurrente, à laquelle tous les intervenants participent, est essentielle à la bonne gestion de votre produit.

     

    3.   Assurez-vous que votre équipe développe le bon produit

    Pour un responsable produit, l'essentiel est que l'application en projet facilite la vie de ses utilisateurs. Y arriver n'est jamais simple ! Comme responsable produit, vous allez devoir faire preuve de qualités politiques : pour comprendre parfaitement les utilisateurs du produit, savoir comment ils travaillent, connaître les difficultés et les frustrations qu'ils peuvent ressentir au quotidien, pour établir ce qu'il leur faut et pour que votre application soit exactement ce qu'ils attendent.

    Pour élaborer le produit idéal, il faut que vous connaissiez les failles et les points positifs des outils actuels, que vous sachiez ce qui marche bien et ce qui bloque. Il est impératif de passer du temps avec les utilisateurs et de leur faire tester chaque nouvelle fonction ou évolution mineure.

    Leurs retours d'expérience permettront de mieux gérer le backlog et de procéder à toutes les adaptations nécessaires en temps réel, pour que votre produit final réponde parfaitement à tous les besoins et exigences de votre client. Au bout du compte, c'est au responsable produit de garantir le retour sur investissement attendu.

    Mais, vous devrez faire preuve d'empathie et de diplomatie pour faire admettre aux utilisateurs que leurs demandes ne peuvent pas toutes aboutir. Si Henry Ford avait pris en compte tous les souhaits de ses clients, il aurait essayé d'élever des chevaux plus rapides et plus confortables, au lieu de produire des automobiles à la chaîne.

     

    4.   Soyez toujours au courant des derniers développements du produit

    Même si faire des tests n'entre pas dans les fonctions classiques du responsable produit, votre application évolue tous les jours, à chaque incrément. Il vaut mieux que vous sachiez à quoi ressemble l'interface et quelles sont ses performances à un instant T. Tester la plateforme régulièrement vous permet également de consolider votre expérience de la méthode agile, par exemple avant les démonstrations de fin de sprint. Si vous allez voir de près, vous verrez forcément les derniers développements et vous pourrez constater l'avancement.

     

    5.   Élargissez votre palette de compétences

    Toutes les compétences déjà abordées ne suffisent pas à réussir. Votre éventail de qualités devra être extrêmement large. Il vous faudra être un très bon communiquant, mais aussi résister à la pression des tous, sans compter négocier lorsque les idées qu'on vous soumet sont contre-productives.

    Des compétences supplémentaires sont tout aussi importantes lorsque vous travaillez avec les utilisateurs ou que vous faites des recherches. Il vaut mieux être vraiment intéressé par l'application (et son ergonomie) et observer les le travail des utilisateurs, pour comprendre leurs ressentis, être à l'écoute de leurs inquiétudes et de leurs besoins, sans les compter coacher, pour les préparer à adopter le changement. Et cette liste n'est pas exhaustive.

     

    On naît magicien... ou on le devient

    Tous ces conseils peuvent vous aider à devenir un meilleur responsable produit, à trouver le chemin entre équilibre, priorisation et clarification, ces qualités essentielles dans le monde des responsables produit.

    Plus vous progresserez, plus les intervenants, comme les utilisateurs, seront heureux des performances de l'application. Il est certain que vous allez devenir un vrai magicien (pardon, responsable produit) ! Wikipédia définit la magie comme : « une pratique destinée à intervenir de façon surnaturelle sur le cours des événements ou le comportement d'autrui ». Un PO ne fait pas autre chose ! 😊

    Pour mieux comprendre ce qui fait le succès d'équipes polyvalentes, consultez notre blog sur le rôle du responsable produit et ses fonctions. Vous avez déjà travaillé comme responsable produit en collaboration avec des équipes de développement agile ? N'hésitez pas à partager vos idées et suggestions dans les commentaires ci-dessous.

    Publié sur    Dernière mise à jour le 21/11/2019

    #Stratégie Digitale, #Expérience Client, #Développement de Logiciel

    À propos de l'auteur

    Katy Willems is Business Consultant at Amplexor, based in Belgium. Specializing in Business Process Analysis, she focuses on capturing all the business and functional aspects of projects and translating them into solid technology solutions. Katy has over 5 years of project experience when it comes to delivering a solid business or functional analysis report.

    SUBSCRIBE TO OUR BLOG